30 septembre 2019

Traiter l’acné en douceur


Conseils Beauté

Pas forcément réservée aux adolescents, l’acné peut avoir des conséquences sur l’estime de soi et laisser des traces visibles sur le long terme si elle est mal traitée. Nos conseils pour une routine beauté spéciale acné.

A l’origine de l’acné

A l’adolescence, l’acné touche plus volontiers les garçons. Mais la tendance s’inverse quand elle apparaît sur le tard puisque sont majoritairement concernées les femmes entre 25 et 40 ans. En cause : les hormones qui, particulièrement lors de la puberté, entraînent un excès de sébum au niveau des follicules pilo-sébacés. Résultat, ceux-ci s’obstruent, les bactéries s’y développent et créent un phénomène inflammatoire qui se traduit par des microkystes et des comédons. Ceux-ci ont alors deux possibilités : s’ouvrir et laisser s’expulser le sébum, ou bien demeurer fermés, entraînant alors la formation de papules (lésions rouges) ou de pustules (boutons purulents).

Et l’acné tardive ?

Lorsqu’elle apparaît plus tard, récidive ou se poursuit, il est toujours question d’hormones, particulièrement instables chez les femmes (règles, grossesses, etc). Les plus touchées sont les peaux grasses qui ont une tendance naturelle à fabriquer du sébum. Elle peut aussi faire suite à une prescription médicamenteuse, au contact avec certains produits (chlore, goudron), ou encore à l’excès de cosmétiques et plus encore, de cosmétiques de mauvaise qualité.

Routine beauté

Tout d’abord, on ne manipule pas ses comédons ! Cela risque de laisser des cicatrices, bien plus difficiles à effacer. On a tendance à penser qu’il faudrait décaper une peau acnéique, à l’aide de produits puissants capables de nettoyer profondément ces boutons disgracieux et éliminer définitivement ce sébum envahissant. C’est exactement l’inverse qui est recommandé en cas d’acné. Exit les produits détergents, l’alcool et l’eau calcaire, place à la douceur : lait, solutions micellaires, hydrolats. Le produit « agressif » donnera une sensation immédiate de fraîcheur et de propreté mais ne fera qu’activer la sécrétion de sébum et donc la production de boutons. Enfin, gare au soleil. De la même manière, l’exposition au soleil assèchera les boutons mais dès la rentrée venue, l’effet rebond sera implacable. Enfin, sachez que le tabagisme favorise l’apparition de l’acné et la rend difficile à soigner !

PRODUITS

Partager cet article :