14 novembre 2020

Une belle peau sous le masque


Conseils Beauté

Le port du masque sur des périodes prolongées peut provoquer des petits désagréments cutanés. Plus précisément, il a tendance à aggraver des problématiques existantes. Quelles sont les solutions ?

Les causes

Sous le masque se créé un microclimat du fait de la respiration : à la fois chaud et humide, il a tendance à favoriser la prolifération de bactéries. De plus, la peau étouffe, ne respire plus, les pores sont bouchés. Un cocktail détonnant à l’origine d’une plus grande production de sébum pour les peaux grasses ou acnéiques, plus de sécheresse pour les peaux déjà sèches, une réactivité exacerbée pour les peaux sensibles. Sur la zone en contact avec le masque, cela se traduit par des boutons ou des sensations de tiraillement pour les unes, rougeurs, irritations et démangeaisons pour les autres. A l’arrière des oreilles, en contact avec l’élastique, la frottement peut également créer des irritations. Bref, la peau est altérée.

Les facteurs aggravants

L’eau du robinet que l’on utilise pour parfaire le démaquillage et se laver le visage peut participer à assécher encore plus la peau. Les soins habituels, pour certains trop riches, eux aussi risquent de ne plus convenir et d’obstruer encore plus les pores cutanés. Idem pour les crèmes avec SPF, plus gras, qui seront donc à éviter sur la zone du masque. Les produits anti acné également ont tendance à agresser la peau. Pour ce qui est du maquillage enfin, les soins occlusifs tels que les fonds de teint couvrants qui ne feront qu’aggraver la situation.

Nos conseils

Premier conseil, si la situation le permet, essayer de retirer le masque autant que possible, quitte à aller prendre l’air plusieurs fois par jour. Et le garder propre ! Plus il le restera, moins votre peau en souffrira. Ensuite, démaquiller et laver soigneusement sa peau, matin et soir, avec un produit doux et non agressif, adapté à son type de peau : idéalement une lotion micellaire ou une huile démaquillante pour éviter l’usage de l’eau du robinet.

Troquer son soin hydratant riche par un soin léger et confortable qui calme les irritations et les démangeaisons. L’appliquer une demie-heure à une heure avant d’enfiler le masque pour que la peau ait bien le temps de l’absorber et renouveler l’hydratation plusieurs fois par jour au besoin à l’aide d’une brume d’eau thermale par exemple. Attention à bien la laisser sécher avant de remettre le masque.

Pour ce qui est des peaux grasses ou acnéiques, suivez nos conseils pour Traiter l’acné en douceur. Si des boutons apparaissent, appliquer localement un soin asséchant. Pour cela, l’huile essentielle de tea tree fait des miracles. On prend le temps, au moins une fois par semaine, d’appliquer un masque super hydratant pour compenser les effets asséchants du port du masque. Précédé d’un gommage pour bien nettoyer la peau, en profondeur et en douceur, c’est encore mieux pour se débarrasser des cellules mortes, désincruster et resserrer les pores dilatés. Attention si la peau est déjà irritée à choisir un gommage doux !

Enfin, si des lésions apparaissent où frotte l’élastique, ne pas hésiter à utiliser une crème apaisante et cicatrisante la nuit, une crème barrière le jour.

Notre sélection de soins :

Photo by Denis Jung on Unsplash

Partager cet article :