15 juin 2020

Vaincre la rétention d’eau


Conseils Beauté

La rétention d’eau touche particulièrement les femmes. La plupart du temps sans gravité, elle est cependant incommodante et inesthétique. Nos conseils pour s’en débarrasser.

Les causes

Le corps est essentiellement constitué d’eau. Parfois, et principalement chez les femmes, le système chargé de réguler les liquides dans le corps dysfonctionne. Se créent alors des oedèmes, gonflements des tissus aux endroits où l’eau s’accumule. Au lieu d’être évacuée vers les reins et donc éliminée, elle est stockée dans l’organisme. Apparaît donc un déséquilibre entre la quantité d’eau absorbée et la quantité d’eau évacuée. C’est ce qu’on appelle la rétention d’eau.

La plupart du temps, elle touche les chevilles, les jambes et les pieds, du fait de la gravité. Plusieurs causes permettent de l’expliquer, dues à un métabolisme, mais aussi à un mode de vie et d’alimentation. La rétention d’eau touche particulièrement les femmes enceintes, au cours du 3e trimestre. Elle peut apparaître avant l’arrivée des règles ou à la ménopause, pour cause d’un déséquilibre hormonal. Elle peut également être causée par la prise de certaines médicaments (corticoïdes, antihypertenseurs, neuroleptiques, traitements hormonaux), par une mauvaise circulation sanguine ou par certaines maladies (insuffisance veineuse, rénale ou cardiaque). Enfin, elle survient souvent suite à un excès de sel dans l’alimentation et à une carence en protéines, et chez les personnes sédentaires. Le phénomène est également aggravé sous l’effet de la chaleur.

Les symptômes

Ils sont faciles à reconnaître : sensation de ballonnement, gonflements, zones du corps bouffies. Parfois, une prise de poids soudaine et importante survient, pouvant aller jusqu’à 3 kilos, certaines zones ciblées se raidissent, les membres inférieurs s’engourdissent, paraissent pesants. Une décoloration de la peau peut également apparaître. Si les parties inférieures du corps sont généralement les plus touchées, la rétention d’eau peut aussi affecter l’estomac, les intestins, le foie et même le visage.

Le plus souvent indolore, la rétention d’eau peut dans certains cas devenir très gênante. Douleurs articulaires et raideurs rendent les mouvements difficiles. La peau peut être étirée et luisante, sujette aux démangeaisons. Accélération du pouls dû à un mauvais retour veineux, difficultés à respirer sont d’autres symptômes possibles...

Les solutions

Souvent, un changement d’habitudes de vie suffit. Première des règles : éliminer, ou du moins diminuer le sel. Attention au sel caché dans les plats préparer, la charcuterie, le pain et le fromage. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il faut boire beaucoup d’eau, même si l’on fait de la rétention d’eau. Certains aliments, riches en eau et/ou diurétiques, sont à privilégier : le concombre, la carotte, le pamplemousse, le céleri, le chou, l’artichaut, l’ananas. On privilégie les bons gras (les huiles végétales de qualité plutôt que le beurre), les fibres et surtout le protéines. Animales ou végétales, elles assurent une bonne réabsorption de l’eau des tissus vers les vaisseaux sanguins. Enfin, on réduit les sucres (rapides comme lents).

La sédentarité et la position assise prolongée étant une des causes de la rétention d’eau, on bouge au maximum. Les sports comme la course à pied ou la natation permettent un massage interne du corps, idéal pour drainer les liquides. A défaut, on marche dès que possible, on monte et descend les escaliers à pied, on prend le vélo plutôt que la voiture…

Côté coups de pouce intéressants : les draineurs naturels que sont la vigne rouge, l’hamamélis, le marron d’Inde ou le fragon. Le magnésium facilite également l’élimination de l’excès d’eau dans le corps. Enfin, les plantes diurétiques améliorent le fonctionnement des reins et permettent donc d’éliminer plus facilement. A choisir parmi la queue de cerise, le persil, le fenouil, le sureau, la piloselle, la busserole, l’aunée, la prêle, l’hibiscus, la callune ou encore le pissenlit. Consommées sous forme de tisanes, elles permettent d’éliminer un volume de liquides plus important et ainsi d’évacuer le trop-plein.

Notre sélection de produits anti rétention d'eau :

Partager cet article :