31 juillet 2019

On aime : la sélection de solaires bio


On aime !

On connaît plus ou moins les méfaits du soleil pour la peau. Pour autant, on ne cesse de l’adorer. Alors pour en profiter sans ruiner son capital soleil, il existe tout un tas de solutions et de soins. Parmi eux, les crèmes solaires bio. Découvrez nos explications et notre sélection.

La meilleure des protections

Pour rappel, le soleil peut être aussi bon pour le moral que mauvais pour la peau. Coups de soleil, brûlures, apparition de taches sont les premiers signes d’une exposition en excès. Si ses effets peuvent être douloureux, on les oublie vite. Pourtant, ses méfaits s’accumulent dans l’organisme et ont tendance,sur le long terme, à créer des dégâts en profondeur. Résultat : un vieillissement cutané précoce, voire des risques de cancer. Alors mieux vaut prévenir que guérir et adopter, dès que possible, la bonne attitude :porter un chapeau ou une ombrelle, des vêtements couvrants (légers et fluides pour plus de confort) et profiter de l’ombre quand elle se présente. Et bien sûr, appliquer une bonne protection solaire plusieurs fois par jour !

Solaire bio, kezako ?

Que ce soit pour l’alimentation ou les soins beauté, certaines ont fait le choix du bio. Mais au juste,qu’est-ce qu’un solaire bio ? A la différence des crèmes solaires traditionnelles, les produits solaires bio sont composés de filtres minéraux, 100 % naturels, comme l’oxyde de zinc ou le dioxyde detitane. Ils reflètent les UV et sont non allergisants. Ils ne pénètrent pas la peau et forment donc une pellicule protectrice assez visible (mais de moins en moins) à la surface. Le bon côté : ils sont efficaces dès l’application.

Pour résumer

Au fil des ans, les crèmes solaires bio gagnent en efficacité et en praticité, leur texture devient plus douce et agréable à appliquer, l’indice de protection augmente et les prix baissent. Au même titre que leurs homologues non bio, elles offrent une palette de protection allant des SPF les plus bas aux plus hauts, s’adaptent à toutes les peaux, mêmes aux plus jeunes et aux plus fragiles. Reste plus qu’à piocher !

Notre sélection de solaires bio

Partager cet article :