15 mars 2019

Cheveux crépus, ma routine hebdomadaire


Conseils Beauté

Les cheveux crépus sont tout aussi robustes que fragiles et nécessitent des soins appropriés. Attention cependant à ne pas abuser ! Quelques pistes pour une routine beauté spéciale cheveux crépus.

Fini le défrisage chimique, place à la coiffure afro, bien plus respectueuse de ce type de cheveu et, détail non négligeable, pleine de charme et d’originalité. A la différence des Antilles ou de l’Afrique où les cheveux crépus s’épanouissent naturellement, dans nos contrées européennes dépourvues d’humidité, ils ont tendance à souffrir du manque d’hydratation et du calcaire contenu dans l’eau de lavage. Résultat : les cheveux cassent, manquent d’éclat, s’assèchent et forment des fourches.

Les bons accessoires

Pour une routine beauté des cheveux crépus réussi, il faut déjà recourir aux bons accessoires. Car le cheveu crépu est très fourni, le premier d’entre eux n’est autre qu’un peigne à la fois solide et souple, à grosses dents. Les peignes rigides auront tendance à se casser dans la chevelure. Ensuite, une petite brosse ronde et souple et un brumisateur ou un vaporisateur rempli d’eau minérale.

Les étapes

Si les cheveux crépus nécessitent de bons soins, nourrissants et hydratants, il ne faut pas en abuser. Généralement, une séance de « wash day » par semaine suffit pour les entretenir. Celle-ci n’est pas négligeable et est à prévoir dans son agenda car elle prend du temps.

  • Le lavage : on commence par se laver consciencieusement les cheveux avec un shampoing doux et hydratant pour retirer toute trace de pollution, de poussière et de résidus de produits. A savoir : les poudres, comme le rhassoul, l’amla ou le shikakaï sont tout à fait adaptées. Elles nettoient en profondeur, accélèrent la pousse et apportent volume et douceur.
  • Appliquer un après-shampoing nourrissant et hydratant, spécial cheveux crépus, en massant le cuir chevelu : ce geste simple et relaxant stimule le flux sanguin et donc l’éclat et la pousse des cheveux. Une fois par mois seulement (sauf en hiver où le cheveu est plus assoiffé que le reste de l’année) : un sérum ou un masque à laisser poser.
  •  Rincer en s’assurant que toute trace de produit est bien éliminé. Vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans un litre d’eau froide en tout dernier rinçage : il les rendra doux et brillants, plus faciles à démêler.
  • Peigner : c’est le moment idéal pour le faire. Essorer délicatement ses cheveux avec une serviette et sécher rapidement au sèche-cheveux.
  • Appliquer un soin : une crème ou un lait hydratants sans rinçage que l’on travaille bien avec les doigts pour faire pénétrer.
  •  En touche finale, on peut appliquer un produit plus gras (huile, mélange d’huiles ou beurre) sur les longueurs et les pointes.
  • Ne pas oublier de boire de l’eau ! Le cheveu crépu nécessite d’être bien hydraté mais surtout de l’intérieur. Cette habitude, pourtant simple, fera la différence.

Les mauvaises habitudes

  • Les laver trop souvent : une fois par semaine suffit au risque de les dessécher encore plus ! Hors circonstance particulière bien sûr… mais qui doit rester exceptionnelle.
  •  Appliquer des soins plusieurs fois par semaine : ils ne feront qu’alourdir le cheveu, le saturer, avec pour conséquence de l’assécher toujours plus. On peut ajouter de la crème ou de l’eau au brumisateur l’hiver ou s’il faut se recoiffer, mais uniquement sur les pointes.
  •  Les huiles (ricin, carapate) et beurres (karité) adaptés aux cheveux crépus rendent les cheveux souples et malléables, ils les nourrissent et les renforcent. Attention cependant à ne pas les confondre avec des soins hydratants ! Aussi naturels et intéressants soient-ils, ils n’hydratent pas, au contraire, ils font barrière au soin hydratant qui suit. L’astuce est donc de les combiner : d’abord l’hydratant, puis l’huile pour maintenir l’hydratation.

Notre sélection de soins pour cheveux crépus :

Partager cet article :