03 février 2020

Cheveux : ma routine hivernale


Conseils Beauté

Vent, air frais ou sec, humidité, variations de température, port du bonnet : l’hiver, les cheveux, tout comme la peau, subissent des conditions difficiles et réclament qu’on leur accorde un soin particulier. Nos conseils.

Les bonnes habitudes

En saison hivernale, l’air oscille entre sec (et rend les cheveux électriques) et/ou froid (ce qui affaiblit l’irrigation cuir chevelu). Résultat, la production de sébum est moindre, les longueurs plus vulnérables. Pour éviter que les cheveux n’en pâtissent, plusieurs mesures sont à prendre. Tout d’abord, on évite de sortir les cheveux mouillés : l’eau et le froid fragilisent la fibre capillaire et rendent les cheveux cassants, ternes, fatigués. On les sèche donc dès la sortie de la douche, idéalement avec une serviette microfibre. Douce pour les cheveux, elle a l’avantage d’absorber l’humidité en un rien de temps.Pensez à faire un massage du cuir chevelu lors du shampoing ou le soir au coucher en posant la pulpe des doigts bien à plat. Ce massage active la circulation sanguine, favorisant ainsi la repousse et la vigueur des cheveux.

Les bons soins

Côté soin, on opte pour un shampoing doux, peu moussant. On ne lave pas les longueurs, déjà fragiles : la mousse coulera naturellement jusqu’aux pointes, inutile d’insister. Ensuite, place au soin hydratant. Après chaque shampoing, on applique un après-shampoing, une crème sans rinçage ou un sérum à la kératine sur les longueurs. Et une fois par semaine, un masque hydratant. Celles qui ont le temps et l’envie peuvent opter pour le bain d’huile végétale au moins une demie-heure (jusqu’à une nuit) avant le shampoing. Coco, jojoba, avocat, karité, olive, amande douce, sésame : toutes ont leurs vertus et s’appliquent sur les longueurs et les pointes pour les nourrir et leur redonner éclat et tonus. Ensuite, on termine par une dernière eau de rinçage au vinaigre qui a l’avantage d’apaiser les démangeaisons et de rendre la chevelure brillante.

Les bons accessoires

Attention à bien choisir ses accessoires. Peignes et brosses doivent dans l’idéal être en matière naturelle (sanglier, corne, bois). Quant au séchage, on préfère l’air tiède plutôt que chaud et éloigné de la chevelure. On évite autant que possible les lisseurs et autres fers à friser qui agressent les cheveux. Les cheveux longs apprécieront les coiffures (nattes ou chignons) pas trop serrées qui permettent d’éviter le frottement et donc l’électricité statique et les fourches. Et enfin, ultime astuce : se couper les cheveux régulièrement, surtout en hiver, limite l’apparition des fourches et empêche celles-ci de remonter sur les longueurs.

Produits conseillés

Partager cet article :