01 mai 2019

Fini le mat, voici le glowy


Conseils Beauté

Nouvelle tendance venue de Corée : le « teint de verre ». Après le layering et autres baking, la tendance chez les jeunes coréennes (influenceuses beauté s’il en est) est à la peau glowy.

Si l’on matifie encore et toujours dans nos contrées occidentales, le teint glowy fait depuis quelques années sensation sur les podiums. Avec ses déclinaisons que sont le yoga skin, le teint glowy et même dewy, le glass skin consiste à donner de la fraîcheur à la peau par un effet de brillance, presque mouillé, mais pas gras. La peau est hydratée au maximum, jusqu’à l’overdose. Le résultat est radieux, la peau visiblement fraîche et saine (comme au sortir d’un cours de yoga), le teint presque transparent (d’où le nom de « teint de verre »).

Pour l’obtenir, il ne s’agit pas seulement d’appliquer une routine beauté (même si elle existe, voir ci-dessous). Car si la peau est « visiblement » fraîche, c’est qu’elle l’est en profondeur. Et pour cela, pas de miracle : il fait s’hydrater de l’intérieur (boire au moins un litre et demi d’eau par jour) et s’alimenter sainement (fruits et légumes à volonté, peu de sucres, graisses végétales de qualité).

Les étapes et produits

Voici les étapes à respecter et les produits adaptés. Presque aussi protocolaire que le layering, le teint glowy nécessite plusieurs étapes pour être efficace.

1- On exfolie…

… en douceur et quotidiennement, avec un gommage adapté à son type de peau. Cela permet d’éliminer les cellules mortes accumulées à la surface de la peau pour l’uniformiser et lui permettre de mieux refléter la lumière.

2- On hydrate

Chaque jour avec une crème adaptée et riche, et plusieurs fois par semaine avec un masque classique ou en tissu. L’intérêt de celui-ci est qu’il permet, de par son maillage, d’éviter l’évaporation des actifs, décuplant ainsi leurs effets. Ensuite, place au sérum et à la crème de jour, pourquoi pas mêlée d’une touche d’huile végétale pour un léger rendu gras, et de nuit une fois démaquillée.

3- On uniformise

A l’aide d’un fond de teint de préférence léger (on cherche justement à éviter l’effet plâtre) ou une BB ou une CC cream.

4- On « illumine »

Une fois le teint frais, bien hydraté et uniforme, on applique par petites touches bien placées (pommettes, arcades, arc de cupidon et arête du nez) un highlighter ou une huile végétale (la choisir plutôt visqueuse pour qu’elle adhère mieux, comme l’huile de ricin). Attention toutefois à ne pas abuser de l’effet nacré !

5- On colore

Délicatement, on rehausse le teint glowy d’une touche de blush, à choisir en crème pour éviter de matifier, et à appliquer au blender ou au pinceau légèrement humide pour gagner en transparence. On parfait le tout avec une touche de couleur sur les lèvres, dans les teintes roses ou pêche pour rehausser le teint tout en douceur.

Partager cet article :