10 février 2020

Préparer sa séance de hammam


Conseils Beauté

Moment de détente absolue, le hammam est aussi un véritable soin santé pour de multiples raisons. Décryptage et mode d’emploi.

Un remède universel

Le hammam nous vient d’Orient où il fait partie de la routine quasi quotidienne d’un grand nombre de femmes. Sa chaleur humide le différencie du sauna, à la chaleur sèche et moins accessible. Lieu de détente s’il en est, il permet d’évacuer le stress et les tensions accumulées, que ce soit au niveau physique ou mental. Il est également excellent pour la peau qu’il nettoie en profondeur. Les pores dilatés par la chaleur, elle libère ses impuretés. La transpiration permet également d’éliminer les toxines et les bactéries accumulées dans le corps par l’alimentation, le stress ou encore le tabac. Par ailleurs, l’alternance vapeur chaude/douche fraîche active la circulation sanguine. L’eau chaude dilate les vaisseaux sanguins tandis que l’eau fraîche les raffermit. Second effet bénéfique : cela tonifie la peau et renforce l’organisme, le rendant plus résistant aux agressions extérieures. Enfin, le hammam, à plus forte raison si la vapeur est associée à l’huile essentielle d’eucalyptus (ce qui est très souvent le cas), dégage et assainit les voies respiratoires.

Les étapes

Ne jamais commencer une séance de hammam sans une douche préalable pour débarrasser son corps de ses impuretés et mettre son mental en condition. Le hammam est bien plus qu’un soin beauté, il est aussi excellent pour chasser le stress et les préoccupations. La première session dure une dizaine de minutes pendant lesquelles le corps s’habitue à la chaleur. Suit une douche tiède et une phase de détente d’une dizaine de minutes également. Retour dans le hammam où, les pores de la peau étant ouverts, le moment est venu d’enduire son corps de savon noir ou de rassoul pour laisser poser entre 10 et 15 minutes. Le savon noir, composé d’huiles végétales et d’olive, nettoie la peau en profondeur. Le rassoul, quant à lui, est une argile naturelle utilisée pour la purifier. Éviter le visage : sous l’effet de l’humidité, le savon aura tôt fait de couler dans les yeux, sensation désagréable garantie. De nouveau : douche tiède à fraîche et repos pendant lequel on en profite pour se gommer au gant de loofah ou kessa. Enfin, on enchaîne de nouveau 10 à 15 minutes de hammam et le même temps de repos. Le corps s’étant habitué petit à petit à la chaleur, on peut progressivement augmenter celle-ci (en s’élevant sur les marches du hammam si sa configuration le permet) et, à l’inverse, prendre des douches de plus en plus froides.

Les conseils en plus

L’avantage du hammam et ce qui le rend efficace pour toutes les raisons citées ci-dessus, c’est qu’il oblige le corps à transpirer. Il est donc essentiel de bien s’hydrater avant, pendant et après une séance. N’oubliez pas qu’il est recommandé de boire au minimum un litre et demi d’eau par jour, plus encore lors de séances de sport ou toute activité où le corps est amené à transpirer. Attention à ne pas rester trop longtemps et à respecter ces étapes afin de ne pas brusquer le corps. Si une sensation de malaise devait apparaître, sortir tranquillement du hammam et se reposer avant de reprendre une activité. Par ailleurs, le hammam est déconseillé aux personnes qui souffrent d’asthme sévère, de phlébite, d’une maladie de peau ou d’une maladie sexuellement transmissible, pour éviter les risques de contamination.Côté beauté, la séance de hammam peut également être mise à profit pour prendre soin de ses cheveux. Le moment est idéal pour appliquer un masque nourrissant (surtout en hiver) et le laisser poser pendant toute la séance. La chaleur ambiante et l’humidité rendent les cheveux (tout comme la peau) plus réceptifs aux soins qu’on leur apporte.

Produits conseillés

Partager cet article :